DÉTAILS ARCHITECTURAUX

DES BÂTIMENTS RURAUX DE HAUTE LOIRE.

Cette modeste approche vous permettra peut-être d'avoir un autre regard sur le patrimoine bâti lors de vos promenades.

bigorre découpe écran

LES PORTES DES REMISES

aa89

aa90

AA91

LA POUSTERLE,

PORTE ÉTROITE A L'ÉTAGE, POUR L'AÉRATION DES GRANGES,

sans accès extérieur.

aa124

AA146

aa126

LA PATINE DES VIEUX BOIS DES PORTES DE GRANGES.

une harmonie des tons particulièrement chaleureuse.

AA80

AA82

AA83

LES FENESTROUS

Petite lucarne, sans vitre, souvent constituée de quelques gros blocs de granit, de gré ou de basalte. Comme le montre l'image du milieu, une jolie lucarne monolithe.

a87

aa166

aa95

aa147

aa135

LES PORTES D'ÉCURIES

Autrefois, les matériaux de construction dépendaient de la ressource locale. Si la pierre était dominante, dans les constructions les linteaux et les jambages des portes d'écurie, de grange et d'habitation étaient en pierre. Le bois était réservé à la charpente.

Par contre, à l'inverse si le bois était dominant on le retrouvait au niveau des linteaux de porte, des jambages et les cloisons.

aa74

Comme un squelette de colonne vertébrale desséché au soleil, là, chaque pièce de cette voûte érodée par les intempéries joue encore son rôle et son efficacité.

AA194

aa127

aa128

aa130

aa149

aa151

aa150

LES LINTEAUX DE PORTES,

principalement sur les portes d'entrées des habitations étaient gravés ou sculptés : la date de la construction du bâtiment, un symbole religieux ou les initiales du propriétaire.  

 (Pour les datations des maisons, attention au réemploi des linteaux.)

AA157

AA158

AA156

AA155

LES MURETS ou MURETTES.

LES SÉPARATIONS DES PARCELLES AGRICOLES

En Haute-Loire et dans pratiquement tout le massif central les limites entre les parcelles agricoles sont souvent matérialisées par des murets de pierres. Ces matériaux, de nature géologique différente, sont issus de l'épierrage des champs. Selon le secteur des styles différents d'empilements ont été réalisés.

aa168

aa72

aa153

aa152